Le monde nucicole : ce qui doit se passer demain

noix la parisienne

Sortir de la crise de confiance actuelle: par le rétablissement d’un équilibre entre la nuciculture et son environnement

  • Avec
    • les populations alentour.
    • l’écologie et la biodiversité

  • En cessant de croire que la chimie peut et pourra tout régler : chimère largement entretenue par l’industrie chimique qui en fait ses profits : Si la chimie a permis des progrès dans certaines situations, il est urgent de prendre en compte le revers de la médaille: exemple, la lutte contre les parasites avec les insecticides, fait décroitre le nombre d’oiseaux, prédateurs naturels de l’insecte parasite; donc de moins en moins de prédateurs naturels pour plus de parasites émergents, et la mauvaise réponse: encore plus de traitements chimiques.

  • En favorisant la nuciculture biologique.

et par un changement des pratiques

  • En adoptant pour la nuciculture conventionnelle, des pratiques protectrices des populations et de l’environnement :

    • Avec des produits dont la toxicité n’est pas avérée.
    • En définissant des règles d’épandage évitant la mise en danger du voisinage
      • Établissement de Zone Non Traitée suffisante à proximité des lieux habités, d’activités ou sensibles (eau, …)
      • En informant les voisins et les mairies, des jours et heures ainsi que des produits pulvérisés.
    • Pratique plus « transparente » de la filière nucicole:
      • Mise à disposition des registres des traitements phyto-sanitaires réalisés sur les parcelles.
      • Evitant les conflits d’intérêts.

Liens Amis

Adhésion

Dans l'attente de notre nouvelle adresse, merci de passer par le formulaire de contact.

Nous contacter